Marcel Schmuki





Embrasse-moi

Encore des verres, encore des histoires
Encore des mots, encore des regards
Et pendant qu'la nuit avance je sens
Qu'la vie est à prendre ou à laisser maintenant

Et je m'en fous si c'est juste et je m'en fous si c'est faux
Si c'est raisonnable, contestable, malin ou sot
Car au fond des enigmes et au bout des questions
Il y a peut-être un peu de vie et une bouche qui répond.

Embrasse-moi, embrasse-moi!
Embrasse-moi fort, sois tendre!
Embrasse-moi, embrasse-moi!
C'est à laisser ou à prendre ...

Et au seuil du matin
Nous attendent les caresses de nos mains
Comme deux coeurs qui battent à l'unisson
Qui disent oui, même s'ils chuchotent non.

Avec la promesse de nos yeux
Construisons ce monde éphémère à deux
Sans penser à toutes ces questions
Dont la réponse ne sera ni oui ni non.

Car je m'en fous si c'est juste et je m'en fous si c'est faux
Si c'est raisonnable, contestable, malin ou sot
Car au fond des enigmes et au bout des questions
Il y a peut-être un peu de vie et un coeur qui répond.

Au-delà des mots et des histoires
Je cherche tes yeux dans le noir.